LA TROMPETTE DE LA MORT (Craterellus cornucopioides) – les bonnes raisons d’en consommer

Intérêt culinaire

C’est un champignon à la chair fine et délicate apprécié des gastronomes ; sa texture devient légèrement élastique à la cuisson. Le séchage lui donne un pouvoir gustatif intéressant en renforçant sa saveur boisée. Idéal pour parfumer vos sauces, elle peut également être tout simplement consommée poêlée avec une persillade. Elle accompagne vos viandes blanches, particulièrement volaille et veau. Elle s’accommode très bien à vos préparations à base d’œufs (omelette, quiche, œufs brouillés…). Elle parfume également vos pâtés et terrines forestières. Amateur de crustacés, elle se marie parfaitement avec des noix de Saint Jacques.

Les champignons sont déjà nettoyés, avant de les cuisiner, les réhydratez 30 mn minimum dans un récipient rempli d’eau tiède. Les rincer puis les cuisiner comme des champignons frais. Pour préparer vos trompettes à la crème, utilisez le jus de trempage après filtration soignée.


Conseil du chef :

Plus le temps de réhydratation sera long, meilleures seront vos trompettes ; idéalement nous vous conseillons de les réhydrater pendant 2 heures. Laissez-vous séduire par ce champignon aux multiples qualités.


A propos

La cueillette des trompettes de la mort se fait en automne mais la déshydratation vous permet d’en consommer tout au long de l’année. Cette méthode de séchage concentre les arômes et préserve les vitamines et nutriments. Ne vous en privez pas car ce champignon, en plus de ses qualités gustatives, a beaucoup d’atouts. Il est non seulement riche en minéraux et en vitamines il contient également une grande quantité de protéines (env. 2%) et de fibres (env. 3%).



Faites une place dans vos menus pour la trompette de la mort !

8 vues0 commentaire